AccueilFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 L'endormis

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Treyom San Naire

avatar

Messages : 3966
Date d'inscription : 25/10/2010
Age : 27

MessageSujet: L'endormis   Mer 12 Jan 2011 - 20:04

Jolan étais a une table de travail de la grande Bibliothèque. Complètement absorbé dans les livres anciens, dans les ouvrages d'un autre temps, il fini par s'endormir.
Son sommeil fut entrecoupé de nombreux rêves de la grandeur Atlante, il y mêla le présent, le passé, l'avenir, et plus le temps passais plus son esprit s'embruma.

Lorsqu'au matin un grand cri l'éveilla, Jolan se leva, rangea les livres, et parcouru la cité. Il remonta les avenues, s'arrêta un instant au Palais entendre les rumeurs, il fit un crochet aux ambassades voir ce qui s'y passais, puis s'arrêta devant la chancellerie.
Que de souvenir en ce lieu, que d'actions menés pour le bien du peuple, il repensa a son court sommeil, il ne savais plus ce qu'il avait pu dire ou pu faire, était ce son imagination ? un souvenir du passé ? une prémonition de son avenir ?

Il repris son chemin, croisa les Atlantes moroses ou joyeux, vulgaire et colérique, diplomate et avenant, calme et prévenant, visionnaire et volontaire, tant de caractère, tant d'avis, tant d'histoires différentes.
C'est a ne plus comprendre comment une société aussi hétéroclite peut elle se maintenir aussi forte et uni.
La force des Atlantes c'est son unité, sa faiblesse c'est l'individu isolé qui fini par avoir trop d'avis contraire au reste.

La force des atlantes c'est leur chef qui réunit, son second qui le suit, ses ministres actifs, et son peuple réactif.
La faiblesse de ce groupe, se sont leur faiblesse a chacun, vaniteux, orgueilleux, solitaire, conflictuelle, anti-conformiste, anti-progressiste ...

La force des atlantes c'est leur volonté.
Leur faiblesse c'est l'absence.

En chacun il y a force et faiblesse, en chacun il y a union et désunion, en chacun il y a vie et mort. La naissance est le premier pas vers la mort, mais c'est aussi le premier dans la vie, faut il attendre la mort, ou se jeter a corps perdu dans la vie ?

Jolan errais, plus il parcourait la cité plus il y voyais l'ombre de son passé rayonnant resurgir.

Nul ne peux lutter contre le temps qui inexorablement poursuit sa route, ignorant tout sur son passage, balayant vivants et inanimés, idées et civilisation, religion et croyance, rien n'est épargné, nul ne survivra au temps.

En ses jours de grand pessimisme, en ses jours d'observation les regrets sont nombreux, les plaisirs tout autant, nul ne sais où le courant nous mène, mais pour le moment il faut le suivre.
Nul ne sais où nous allons, mais nous finirons bien par toucher terre un jour.


[HRP]Merci de ne rien répondre à la suite
premier jet : 12/01/11[/hrp]

_________________
Citation :
"D'aucuns diraient qu'Atlantis ne fut qu'une cité parmi tant d'autres, un point lumineux parmi la myriade d'étoiles qui composent le grand vide de l'espace.
Mais aucuns des vrais Atlantes ne pourront nier le souvenir d'Atlantis, la cité des milles soleils, celle que le temps épargne, celle où les légendes naissent et demeurent"


Treva relit une fois de plus la citation sous la statue rongée par le temps de son ami Jolan San Naïre.

-Treva San Aëgira, 20 Août 2013, Fin d'un Chapitre, bibliothèque impériale.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Treyom San Naire

avatar

Messages : 3966
Date d'inscription : 25/10/2010
Age : 27

MessageSujet: Re: L'endormis   Mer 12 Jan 2011 - 23:43

Jolan passa la nuit entière a erré, le hasard le conduisit à l'Académie, aux tavernes, il passa près de divers habitations, repérant ça et là des mouvements derrière les vitres, des familles, des amants, des enfants. Il s'enfonçait dans les rues étroites de la cité, et s'arrêta soudain devant un vieux bâtiment datant d'au moins une bonne centaine année, sur le fronton de vielles inscriptions était désormais a peine déchiffrable, un lointain souvenir lui revint, celui d'une histoire que son grand père lui avait jadis raconter, ceci était l'un des seuls bâtiments de pierre de la cité, une ancienne ambassade, construite par un peuple disparu, assimilé depuis longtemps aux atlantes "Ambassade Afisienne", le bâtiment aurais pu être raser depuis longtemps, mais le statut d'ambassade, bien qu'oublier, a préserver les lieux.

Jolan entre dans le bâtiment, les meubles sont recouverts d'une épaisse couche de poussière, tous semble dans le même état que lors de leur construction, le savoir faire Atlante est toujours aussi grandiose.

Jolan s'installe sur une banquette, et se remémore encore une fois les histoires de son enfance

_________________
Citation :
"D'aucuns diraient qu'Atlantis ne fut qu'une cité parmi tant d'autres, un point lumineux parmi la myriade d'étoiles qui composent le grand vide de l'espace.
Mais aucuns des vrais Atlantes ne pourront nier le souvenir d'Atlantis, la cité des milles soleils, celle que le temps épargne, celle où les légendes naissent et demeurent"


Treva relit une fois de plus la citation sous la statue rongée par le temps de son ami Jolan San Naïre.

-Treva San Aëgira, 20 Août 2013, Fin d'un Chapitre, bibliothèque impériale.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Treyom San Naire

avatar

Messages : 3966
Date d'inscription : 25/10/2010
Age : 27

MessageSujet: Re: L'endormis   Jeu 13 Jan 2011 - 0:02

Sortant de sa torpeur, jolan regarda autour de lui, il aperçu l'escalier menant à l'étage

"les bureaux ..."

Il grimpa les marches rapidement.

Arrivé en haut il s'immobilisa sur le pallier, les trois portes en verre étaient toujours là, intactes. Osiris, Matheus, Sanguinaire.
Il poussa la troisième porte, et pénétra dans la pièce. Il perçu un bureau, s'en approcha, un écran en recouvrais la totalité, et, lorsqu'il y posa la main, il s'alluma.

En fond d'écran il y avais une vue d'un Lac entouré de montagne, avec écrit dessus "Avalon, par Morgane"
Un souvenir d'une histoire qui lui était inconnu, probablement son grand père aurait il pu lui expliquer, mais c'était là encore une très vielle histoire.

_________________
Citation :
"D'aucuns diraient qu'Atlantis ne fut qu'une cité parmi tant d'autres, un point lumineux parmi la myriade d'étoiles qui composent le grand vide de l'espace.
Mais aucuns des vrais Atlantes ne pourront nier le souvenir d'Atlantis, la cité des milles soleils, celle que le temps épargne, celle où les légendes naissent et demeurent"


Treva relit une fois de plus la citation sous la statue rongée par le temps de son ami Jolan San Naïre.

-Treva San Aëgira, 20 Août 2013, Fin d'un Chapitre, bibliothèque impériale.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Treyom San Naire

avatar

Messages : 3966
Date d'inscription : 25/10/2010
Age : 27

MessageSujet: Re: L'endormis   Jeu 13 Jan 2011 - 18:59

Il farfouilla dans l'ordinateur, nombre de fichier codés ou avec un code d'accès. Malgré l'évolution des techniques il lui fallu plusieurs heures pour parvenir a accéder à l'ensemble des fichiers, à croire que n'importe qui aurais pu venir les lire.

Il ouvrit le fichier intitulé "Sécurité Ambassade"
Et put y lire, qu'en l'absence d'un être vivant homologué au sein de l'ambassade, l'escalier pour monter à l'étage restait inaccessible.
Y aurait il quelqu'un a proximité ?

En fouillant il tomba sur un fichier intitulé "détection présence", lorsqu'il l'ouvrit il pu lancer tout un système de détection perfectionnées, qui aujourd'hui encore relèverais d'une excellente protection. Une seule présence était détectée, "Descendant S", "autorisation de niveau 1" s'inscrivait à côté. Alors c'était lui, lui qui était homologué et qui avait permis l'accès à l'étage.

Il continua à parcourir les documents de l'ordinateur, il découvrit le fichier intitulé "Lola", des souvenirs lui revienne, il porte son regard sur la bague à son doigt, la bague au visage d'Or. Il connais toute l'histoire que son grand père a inscrite ici, il en connais même bien plus, et se sera à lui d'en écrire la suite.

Il ouvrit le dossier "Mars", pour y découvrir l'histoire complète de la destruction de l'empire perdu, de la cité traître d'Ankor, ainsi que plusieurs article sur des fouilles réalisés bien après la fermeture de l'ambassade, et même après la mort de son grand père, son père lui même serais donc venu ici ?

_________________
Citation :
"D'aucuns diraient qu'Atlantis ne fut qu'une cité parmi tant d'autres, un point lumineux parmi la myriade d'étoiles qui composent le grand vide de l'espace.
Mais aucuns des vrais Atlantes ne pourront nier le souvenir d'Atlantis, la cité des milles soleils, celle que le temps épargne, celle où les légendes naissent et demeurent"


Treva relit une fois de plus la citation sous la statue rongée par le temps de son ami Jolan San Naïre.

-Treva San Aëgira, 20 Août 2013, Fin d'un Chapitre, bibliothèque impériale.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Treyom San Naire

avatar

Messages : 3966
Date d'inscription : 25/10/2010
Age : 27

MessageSujet: Re: L'endormis   Jeu 13 Jan 2011 - 20:24

Après avoir passé la nuit a relire nombres textes réunis par son père et son grand père, Jolan put, plus que jamais, prendre conscience des tensions aujourd'hui présente.
Rien n'y faisais, nul ne voulais entendre l'autre partie, et quand il y pensait il se disait que lui aussi n'écoutait pas vraiment l'avis des autres.
Il s'endormit là, sur le fauteuil d'un des hommes qui donna une grande partie de sa vie au peuple Atlante, qui refusa des honneurs, tout en refusant de tomber dans l'oublie. Bien loin était l'esprit de Jadis, l'esprit de cet homme qui se voulais discret et présent, son petit fils aujourd'hui avait goût au pouvoir et belles paroles.

Dors Jolan, la nuit porte conseil, tu connais le passé, tu peux voir le présent, l'avenir n'est pas écrit, et ce qui compte vraiment, c'est "la deuxième partie de l'équation", à ton réveil il faudra faire ton choix, et remplir cette "deuxième partie de l'équation".

_________________
Citation :
"D'aucuns diraient qu'Atlantis ne fut qu'une cité parmi tant d'autres, un point lumineux parmi la myriade d'étoiles qui composent le grand vide de l'espace.
Mais aucuns des vrais Atlantes ne pourront nier le souvenir d'Atlantis, la cité des milles soleils, celle que le temps épargne, celle où les légendes naissent et demeurent"


Treva relit une fois de plus la citation sous la statue rongée par le temps de son ami Jolan San Naïre.

-Treva San Aëgira, 20 Août 2013, Fin d'un Chapitre, bibliothèque impériale.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Treyom San Naire

avatar

Messages : 3966
Date d'inscription : 25/10/2010
Age : 27

MessageSujet: Re: L'endormis   Dim 30 Jan 2011 - 21:37

Jolan se réveilla, il avait passé une grande partie de la nuit a pensé à cette seule équation, il l'avait tourné et retourné dans ses rêves, et s'en souvenais encore comme si il y avait réfléchit en étant éveillé.
Une équation complexe, avec de multiple inconnu, à priori l'équation est insolvable, le temps, les choix, tout semble influé d'un côté comme de l'autre.
Résoudre cette équation semblais plus complexe que de construire une ville, il faut prendre en compte les gens qui y entreront, ceux qui y resteront, le temps qu'il y fera, les vents qui y souffleront, mais aussi les plantes qui y pousseront, les souvenirs qui s'y formeront, il faut prendre en compte son passé, mais aussi envisagé son avenir, il faut revoir le passé de tous les protagonistes, leurs choix possibles, et à forces de choix, on arrive a de tel possibilités que tous semble incertain.
Au fur et a mesure que le temps s'était écoulé dans son sommeil, il avait chercher a suivre le chemin le plus plausible, et déjà un dessin se faisait, son propre choix transformerais l'ensemble de l'équation, mais aucun ne pourrais la brisée, l'équation était plus forte, et ne la ferais plier qu'un ensemble de modification qui la dénaturerais.
Aujourd'hui et demain, ce qui compte vraiment, c'est la seconde partie de l'équation, non pas ce qu'on fait dans la vie, mais avec qui on le fait.

Un jour son grand père lui avait dit
"Tu sais, je suis allé un jour rencontrer un groupe, un peu par hasard, sur l'invitation d'un inconnu, je pensais rester une heure ou deux, et partir comme si de rien n'était. Cette rencontre c'est très mal passé, et l'inconnu, qui dirigeait cette rencontre, m'a mis dehors sans avertissement. Je me suis dit alors qu'il était temps d'aller ailleurs, mais de la pièce dont il m'avait jeté dehors sorti deux hommes, qui devinrent mes amis, d'autres les suivirent, et ensemble nous rencontrèrent plein d'autre personnes, d'un peu partout, et nous liâmes de multiples amitiés, qui nous permirent dans liés encore et encore, et finalement, je n'ai dans ma vie fait qu'une seule chose, c'est aller à la rencontre des gens, et j'en fut fort heureux."

Les vagues on mené Jolan sur des terrains bancales, au bord de précipices d'où saute bien des moutons, et parfois l'envie d'aller dans d'autres sens a sauvé bien des vies.
Nul de sais de quoi l'avenir sera fait, alors puisqu'on peut faire un choix, commençons par choisir avec qui nous souhaitons qu'il se fasse, et avec qui on le veux pas, parfois les deux ne vont pas ensemble, l'un doit l'emporté sur l'autre.


[HRP]Ce RP s'arrêtera là pour un moment en tous cas, l'heure est venu d'écrire une autre histoire[/HRP]

_________________
Citation :
"D'aucuns diraient qu'Atlantis ne fut qu'une cité parmi tant d'autres, un point lumineux parmi la myriade d'étoiles qui composent le grand vide de l'espace.
Mais aucuns des vrais Atlantes ne pourront nier le souvenir d'Atlantis, la cité des milles soleils, celle que le temps épargne, celle où les légendes naissent et demeurent"


Treva relit une fois de plus la citation sous la statue rongée par le temps de son ami Jolan San Naïre.

-Treva San Aëgira, 20 Août 2013, Fin d'un Chapitre, bibliothèque impériale.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'endormis   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'endormis
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Est ce que le temps, change les sentiments endormis ? pv w/Emery
» Qu'en pensez vous ?
» [Tutorial] Mapping Boom : téléporter des monstres "endormis"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Civilisation Atlante ::  :: Palais impérial Atlante :: Bibliothèque San Greäl-
Sauter vers: